WTF : Mais pourquoi le Barça a recruté Boateng et Murillo ?

1

​Depuis plusieurs saisons, le ​FC Barcelone ne fait plus réellement confiance à son centre de formation, la Masia, et préfère recruter de nouveaux joueurs qu’ils soient jeunes (De Jong, Todibo, Dembélé…) ou plus âgés (Boateng, Murillo…). Ces investissements ne sont pas toujours des réussites comme peuvent en témoigner Kévin-Prince Boateng et Jeison Murillo. 

Le milieu de terrain Sergi Samper, qui était annoncé comme le successeur de Sergio Busquets, a récemment résilié son contrat avec son club formateur, et signé en faveur du Vissel Kobe (Japon) lors du dernier mercato hivernal. Un départ qui a fait beaucoup de bruit en Catalogne jusqu’à ce que certains journalistes espagnols expliquent que la Masia “a perdu sa dernière icône”. Une résiliation de contrat qui est due aux arrivées récentes d’Arthur (35 millions d’euros), d’Arturo Vidal (20 millions d’euros) et de Frenkie De Jong (entre 70 et 90 millions d’euros).

En attaque, même situation : Munir El Haddadi, formé à la Masia, n’a pas trouvé d’ accord avec les Blaugrana et a décidé de s’engager avec le FC Séville contre un chèque d’un million d’euros. À la surprise générale, pour le remplacer, le ​FC Barcelone a décidé d’engager l’expérimenté Kevin-Prince Boateng, en provenance de Sassuolo, pour suppléer Luis Suarez au poste de numéro 9. Le Ghanéen est arrivé en prêt avec une option d’achat de 8 millions d’euros pour ménager quelques matchs le buteur uruguayen. Mais au final rien ne se passe comme prévu. 

En effet, l’ancien joueur de l’AC Milan n’a disputé que 123 minutes toute compétitions confondues avec le club catalan en n’étant pas décisif : 63 minutes, lors de son arrivée, face à Séville en Copa del Rey et 60 minutes, un mois plus tard, face à Valladolid en Liga. Encore pire, le joueur de 31 ans n’est plus sur la feuille de match depuis ce dernier match soit le 16 février. Des statistiques effrayantes qui vont à l’encontre des déclarations de Josep Maria Bartomeu lors de son arrivée.


Nous sommes convaincus que ses qualités et son expérience nous aideront à relever tous les défis sportifs qui nous attendent“. 


Mais l’entraîneur catalan, Ernesto Valverde défend tout de même son joueur sur ses rares matchs qu’il a disputé, qui ont été peu convaincantes. 


Son arrivée comme ça en milieu de saison peut-être compliquée, il est parfois difficile d’entrer dans une équipe et d’en comprendre les mécanismes” a-t-il déclaré récemment.


Au point même à se demander pourquoi les dirigeants barcelonais l’ont recruté ? Surtout que le média Sport affirme que Boateng ne restera pas en Catalogne à l’issue de son prêt. Mais il n’est pas le seul dans cette situation. 

En effet, le défenseur Jeison Murillo est arrivé, lui aussi, en prêt lors du dernier mercato hivernal en provenance de Valence avec une option d’achat à hauteur de 25 millions d’euros. Compte tenu des blessures de Samuel Umtiti et de Thomas Vermalenen, le ​Barça a décidé de recruter le défenseur central colombien, mis au placard par le club valencien, pour être le numéro 3 derrière Gérard Piqué et Clément Lenglet. Force est de constater que ce recrutement est également un véritable flop. 

En effet, l’ancien joueur de l’Inter Milan a porté le maillot Blaugrana a seulement deux reprises en Copa del Rey soit 180 minutes face à Levante (aller-retour). Avec le retour de blessures de Vermalen et d’Umtiti, le Colombien de 26 ans n’a plus joué avec le ​ FC Barcelone depuis le 17 janvier et il est même passé numéro 5 dans la hiérarchie des défenseurs centraux.

Lui aussi ne devrait pas s’éterniser en Catalogne compte tenu de joueurs importants dans ce secteur de jeu : les retours de blessures, l’arrivée récente du jeune Jean-Clair Todibo et celle vraisemblablement du prodige Matthijs De Ligt.

Deux recrutements considérés comme des flops auxquels on peut ajouter celui de Malcom, qui joue très peu également et qui en plus a coûter la bagatelle de 40 millions d’euros. La politique de recrutement du Barça est de plus en plus illisible.



Source Article : Lire l’article complet

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Praesent elit. odio ipsum dolor. id