CALENDRIER : les 7 matchs à ne pas manquer cette semaine

6

Voici les sept rencontres à suivre dans cette semaine européenne.

1. Barcelone-Tottenham (mardi 11/12 à 21h)

C’est un match sans enjeu pour les Catalans, déjà qualifiés pour la phase suivante. En revanche, les Londoniens doivent ramener quelque chose du Camp Nou. Ils sont à égalité parfaite dans ce groupe B avec l’Inter qui reçoit dans le même temps un PSV Eindhoven déjà éliminé. Un mano a mano palpitant que l’on suivra en parallèle minute par minute !

2. Etoile Rouge-PSG (mardi à 21h)

Incontestablement, les Parisiens sont en position favorable à la veille de ce dernier match du groupe. Un nul suffirait à leur bonheur. Si une incertitude plane toujours sur la participation de Neymar, Tuchel pourra compter sur un groupe quasiment complet pour ce match capital. Attention à ne pas sous estimer les Serbes, qui avaient battu Liverpool chez eux (2-0). En toute logique, on doit retrouver le club de la capitale au tour suivant.

3. Shakhtar Donetsk-Lyon, mercredi 12 à 21h

Ne pas perdre. C’est le mot d’ordre pour les Lyonnais en Ukraine ce mercredi. Tout autre résultat qu’une défaite les enverrait en huitièmes de finale. Souvent très intéressants sur la scène européenne cette saison, les Rhodaniens pourraient nourrir d’immenses regrets au vu des points lâchés en cours de route…Espérons qu’ils soient réalistes dans les deux zones pour revenir heureux en France et poursuivre l’aventure. Comme au bon vieux temps.

4. Stade Rennais-Astana, jeudi 13 à 18h55

Une finale. Peu-être le match le plus important de l’histoire (européenne en tout cas) du Stade Rennais. Comme pour l’OL, les données sont simples : il faut gagner. 1-0, 3-2, 4-3…Une victoire et les Bretons rejoindraient les seizièmes de finale pour la première fois depuis la création du club en 1901. Le Roazhon Park sera plein et poussera ses protégés dans leur objectif. En face, les Kazakhs représentent tout sauf un obstacle infranchissable.

5. Real Madrid-Rayo Vallecano, un derby méconnu samedi 15 à 18h30

C’est un fait peu connu. Le Rayo Vallecano est un club madrilène. Situé dans le quartier populaire de Valecas au sud-est de la capitale espagnole, c’est un club qui attire davantage la sympathie que les foudres de ses adversaires. Faisant le yoyo entre les deux divisons, le club est avant-dernier et jouera samedi un match de gala face à l’ogre du Réal, l’encombrant voisin. Le tout dans une atmosphère détendue, loin des rivalités fortes entre d’autres clubs de la ville.

6. Torino-Juventus, il derby della Mole, samedi 15 à 20h30

Oubliez vite le caractère serein de la rencontre madrilène. Il s’agit ici d’un derby féroce dans le Piémont. La concurrence entre les deux clubs turinois remonte au début du XXe siècle quand Alfredo Dick, président de la Juve, décide de fonder le Torino en 1906. Dès lors, les deux équipe ont ferraillé à de nombreuses reprises. Le Torino a connu plusieurs périodes glorieuses, dans les années 1940 et 1970, avec sept scudetti à la clé et des épopées sur la scène continentale. Mais le Toro a laissé la lumière à la Vieille Dame depuis longtemps. A Turin, la Juve est depuis toujours le dub des nantis, des riches industriels, supporté partout en Europe, quand son rival est supporté par les prolétaires. Le retour en forme du Torino (6e aujourd’hui) va donner un goût particulier à ce derby haut en couleurs. A ne pas rater !

7. Liverpool-Manchester United, the derby of England dimanche à 17h

Distantes de 55 kilomètres, les deux villes du Nord de l’Angleterre entretiennent une rivalité certaine, plus importante que celle de Liverpool avec Everton ou de United avec City. Liverpool et United sont les deux clubs les plus titrés du pays. Ce sont deux villes industrielles en concurrence économique depuis le XVIIIe siècle. Les deux formations jouent en rouge. Aucun joueur n’est passé directement d’un club à l’autre. On continue ? Le parallèle pourrait faire des pages. Si proches et du coup si éloignées, elles disputeront ce dimanche un match de gala qui clôturera parfaitement une riche semaine footballistique.

 Voici les sept rencontres à suivre dans cette semaine européenne. 

Source Article : Lire l’article complet

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More